L’AFP contre le Brexit ? Analyse du traitement médiatique.

L’analyse des articles produits par l’AFP pendant la campagne du référendum britannique sur la sortie de l’UE montre que près de la moitié d’entre eux relayent des positions hostiles au Brexit.

La démarche :

Il y a quelques jours, lors d’une banale recherche sur le Brexit effectuée sur le site de TV5 Monde, j’ai eu le sentiment qu’à chaque fois que je tombais sur article émanant de l’AFP, il était orienté d’une manière défavorable à l’idée d’un Brexit. J’ai décidé d’en avoir le cœur net et de vérifier si ce n’était qu’une impression. Pour cela, j’ai analysé l’ensemble des articles rédigés dernièrement par l’AFP sur ce thème.

Pour ma collecte, je me suis tourné vers le site du journal La Croix, qui semble reprendre et relayer de manière relativement systématique les dépêches de l’AFP. J’ai sélectionné, via une recherche du mot-clé « Brexit », les articles émanant directement de l’AFP. N’ayant pas accès au fil officiel de l’agence, je ne saurais prétendre à l’exhaustivité de cet échantillon, mais je l’ai recoupé avec les articles relayés sur le compte twitter de l’AFP. Les articles que j’ai analysés courent sur une période allant du 1er avril au 21 juin 2016, soit presque trois mois, correspondant grosso modo à la campagne officielle sur le référendum au Royaume-Uni.

J’ai en tout comptabilisé 135 articles sur cette période, qui font du référendum et du Brexit leur sujet principal, ou un de leurs sujets majeurs. Tous les articles de ce corpus sont présentés en fin d’article.

J’ai classé ces articles selon trois « tonalités » à l’égard du Brexit. Par tonalité, j’entends l’orientation globale de l’article.

negatifTonalité négative : l’article relaye des arguments, des opinions, des faits qui plaident majoritairement contre la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne.

neutreTonalité neutre : l’article ne relaye pas d’arguments de fond, d’opinions ou de faits qui plaident pour ou contre le Brexit ; ou lorsque c’est le cas, contrebalancés par des faits, arguments ou opinions contraires de même longueur.

positifTonalité positive : l’article relaye des arguments, des opinions, des faits qui plaident majoritairement pour la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne (Brexit).

Les résultats :

Sur 135 articles, collectés sur la période allant du 1 avril au 21 juin 2016, 67 donnent une image plutôt négative du Brexit, 56 sont plutôt neutres, et 12 seulement en donnent un image plutôt positive.

barres1

Camembert

On remarque une augmentation du nombre et de la fréquence d’articles sur la fin de la période, à l’approche de la date du référendum, mais aussi en raison de l’assassinat de la députée Jo Cox :

barres

Notons aussi, au delà même de la tonalité globale des articles, que le champ lexical associé au terme de « Brexit » est également révélateur :

nuagedemots

Sans compter l’utilisation systématique de l’adjectif « europhobe » pour qualifier le parti pour l’Indépendance du Royaume-Uni (UKIP), qui paraît moins neutre que le traditionnel « eurosceptique ».

Les enseignements :

Après ce petit inventaire, il apparaît donc que ce qui ne me semblait être qu’une impression a tout de même une certaine réalité. Dès lors, comment analyser cette réalité ?

Il me paraît difficile de parler d’emblée d’une volonté délibérée des journalistes de l’AFP de favoriser les positions hostiles aux Brexit. Je n’ai pas non plus la volonté ni les moyens d’entrer dans une interprétation de l’inconscient des journalistes, de l’influence de leur formation, de leur milieu social ou de leurs opinions politiques. L’objet de cette analyse n’est pas non plus de critiquer ou de contredire le contenu des papiers de l’AFP, ni la validité des positions et des arguments présentés par les deux camps.

Il s’agit aussi de voir que la parole hostile au Brexit qui est relayée émane le plus souvent de personnalités officielles de premier plan, qu’il s’agisse du Premier-Ministre britannique en exercice, David Cameron, de la Commission européenne et de son président, Jean-Claude Junker, d’institutions internationales telles que le FMI, l’OMC ou le G7, ou encore de personnalités officielles françaises (François Hollande, Emmanuel Macron) ou internationales (Barack Obama) de premier plan. Toutes ces personnalités, de par leur seule fonction, sont plus fréquemment relayées (et c’est naturel) par la presse en général et l’AFP en particulier. Cette conjonction d’intérêts hauts placés en défaveur du Brexit a donc tendance naturellement à occuper le haut du pavé du traitement médiatique.

Seulement, il n’en demeure pas moins que l’équilibre global des positions présentées par l’AFP au grand public par l’intermédiaire de ses clients est en très nette défaveur des positions soutenant le Brexit. Et cela est préoccupant, pour la qualité et l’équilibre de l’information ; d’autant plus que l’AFP fournit la plus grande partie du contenu informatif publié sur les sites des différents journaux et médias français. Rien que sur le site de La Croix, les articles de l’AFP représentent 90% des retombées de la recherche avec le mot-clé « Brexit ».

D’ailleurs lorsque l’AFP laisse traîner une coquille ou une erreur dans un de ses articles, celle-ci est reprise à l’unisson par les médias qui le relayent sans se poser de questions. Exemple cette photo (prise par Ben Stansall pour l’AFP), dans un article concernant le Brexit. L’homme y est présenté comme étant Boris Johnson, principale figure de proue de la campagne du Leave (pro-Brexit). Or l’homme sur la photo porte un T-shirt sur lequel est écrit en grand Remain, montrant non seulement qu’il ne s’agit pas du tout de Boris Johnson, mais qu’il appartient au camp opposé ! Seule la tignasse blonde peut éventuellement expliquer cette grossière confusion du journaliste de l’AFP qui a choisi la photo et sa légende. Ci-dessous une capture d’écran de ladite photo, que l’on retrouve avec la même légende sur plusieurs médias, et le vrai Boris Johnson (en dessous).

MAJ 26/06/216 : Il se trouve que j’ai revu ce personnage quelques jours plus tard invité sur France 24 : Il s’agit de Stanley Johnson… père de Boris… et effectivement partisan du « remain » ! 

photololafpBJ

Bref, l’AFP, par son influence sur le reste des médias, et à travers eux, sur le grand public (même si ce dernier s’en détourne de plus en plus), a une forte responsabilité. On peut déplorer qu’elle n’ait pas fait preuve d’un traitement plus équilibré de la question du référendum sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne.

Mais l’AFP n’est pas forcément la seule à blâmer. Le traitement de la question du référendum britannique par les autres grands médias (presse écrite, télévisions, radios) laisse percevoir ce même sentiment de déséquilibre. Certes, parce qu’ils pompent 80% de leur contenu directement auprès de l’AFP, mais c’est également valable dans leur manière globale d’aborder cette question, par exemple avec les invités et intervenants qu’ils sollicitent, etc. Cela demanderait une analyse d’une toute autre ampleur pour être étayé. Acrimed en a d’ailleurs produit une qui arrivait à des conclusions similaires concernant le traitement médiatique du référendum de 2005 sur le traité constitutionnel européen en France. Rien de nouveau, donc.

Le corpus d’articles :

Je rappelle que ce corpus a été collecté et peut être retrouvé sur le site du quotidien La Croix, au moyen d’une recherche par mot-clé (« Brexit ») : http://www.la-croix.com/Recherche/brexit/

04.05.0104.07.0104.08.0104.14.0104.14.0204.15.0104.15.0204.16.0104.18.0104.18.0204.21.0104.22.0104.22.0204.23.0104.24.0104.24.0204.27.0104.27.0204.27.0304.27.0405.03.0105.04.0105.05.0105.09.0105.13.0105.14.0105.15.0105.16.0105.16.0205.17.0105.17.0205.18.0105.20.0105.20.0205.20.0305.21.0105.21.0205.22.0205.23.0105.23.0205.24.0105.26.0105.26.0205.27.0105.29.0105.29.0205.30.0105.31.0106.01.0106.02.0106.02.0206.04.0106.05.0106.05.0206.05.0306.05.0406.06.0106.06.0206.07.0106.07.0206.07.0306.08.0106.08.0206.08.0306.09.0106.10.0106.10.0206.10.0306.10.0406.11.0106.11.0206.12.0106.12.0206.12.0306.13.0106.13.0206.14.0106.14.0206.14.0306.14.0406.15.0106.15.0206.15.0306.15.0406.15.0506.15.0606.15.0806.16.0106.16.0206.16.0306.16.0406.16.0506.16.0606.16.0706.16.0806.17.0106.17.0206.17.0306.17.0406.17.0606.17.0706.17.0806.17.0906.17.1006.17.1106.17.1206.17.1306.18.0106.18.0206.18.0306.18.0406.1806.20.0106.20.0206.20.0306.20.0406.20.0506.20.0606.20.0806.20.0906.20.1006.20.1106.2006.21.0106.21.0206.21.0306.21.0406.21.0506.21.0606.21.0706.21.0806.21.0906.21.1006.21.1106.21.12

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s